bluely-lyon

 

Le service de voitures en auto-partage lancé à Paris par le groupe Bolloré sous le nom d'Autolib', s'installe à la rentrée à Lyon.

A partir du 10 octobre prochain, les habitants du chef-lieu de la région Rhones-Alpes ainsi que ceux de Villeurbanne pourront profiter des voitures tout-électrique.

Reste à savoir si le service, nommé pour le Grand Lyon "Bluely", connaîtra le même succès que sur la capitale.

L'Autolib' à Paris connait un véritable succès avec 80000 abonnés dont 35000 annuels. Vincent Bolloré, PDG du groupe Bolloré, a donc décidé de renouveler l'expérience dans la deuxième plus grande agglomération de France, Lyon.

Ainsi, à partir du 10 octobre prochain, les rues de Lyon et Villeurbanne seront équipées de 50 stations Bluely qui accueilleront dans un premier temps 130 véhicules. En 2014, la flotte de voitures 100% électrique passera à 250 véhicules et le nombre de stations à 100. Les Bluecars disposent d'une autonomie de 250 km en cycle urbain et 150 km en cycle mixte extra-urbain. Le service de voitures en auto-partage devrait également accueillir par la suite des Renault Twizy.

 

autolib-lyon

 

Les bornes Bluely seront alimentées par de l'électricité de source 100% hydraulique. En effet le groupe Bolloré a signé un accord avec la Compagnie Nationale du Rhones en charge de l'exploitation de 19 centrales hydro-électriques réparties sur le cours du fleuve.

La location des voitures en auto-partage coûtera 6€ par demie-heure dans le cas d'un abonnement annuel de 99€, ou 9€ la demie-heure sans abonnement. Vincent Bolloré estime à 7000 le nombre d'abonnés afiun que Bluely soit rentable. Le coût de l'opération est lui évalué à 20 millions d'euros.

Deux ans après l'Autolib' à Paris, Bluely connaitra-t-il le même coup de coeur de la part des Lyonnais avant peut-être de s'installer dans d'autres villes ?

 

A LIRE EGALEMENT