Etudiant et assurance habitation : on fait le point

Devenir étudiant est souvent le moment idéal pour quitter le cocon familial et aménager dans son premier logement. Que vous soyez seul en location, en colocation, dans une résidence universitaire ou dans un foyer étudiant, il est important de connaître les dispositions à prendre en matière d'assurance habitation. Les compagnies d'assurance proposent des formules spéciales souvent adaptées aux besoins des étudiants. Voici ce qu'il faut savoir sur la couverture logement des étudiants.

Assurance habitation étudiant : est-elle obligatoire ?

L'assurance habitation n'a en réalité, aucun rapport avec le statut d'étudiant. En effet, cette couverture n'est obligatoire que lorsqu'on bénéficie d'un statut de locataire. Seul le locataire (qu'il soit étudiant ou non) a donc l'obligation de souscrire une assurance habitation afin de s'assurer contre les éventuels dommages qu'il pourrait causer au logement pendant la durée de son contrat. Lorsque le locataire est un étudiant, cette couverture prend généralement le nom de garantie « risques locatifs ».

La garantie risques locatifs couvre donc les dégâts causés par le locataire du logement ou les biens de tierces personnes (incendie, bris de glace, dégât des eaux, etc.). Cependant, cette garantie ne couvre pas les biens mobiliers de l'étudiant. Ce dernier doit souscrire des garanties supplémentaires pour pouvoir bénéficier d'une couverture plus complète. La garantie étudiant multirisque correspond au niveau de couverture la plus complète en matière d'assurance habitation. Elle offre aux étudiants une protection maximum contre les dommages.

Rappelons qu'avant la signature d'un contrat de location, les bailleurs exigent au préalable une attestation d'assurance habitation. Les bailleurs ont également la possibilité de demander l'attestation d'assurance habitation au cours de chaque année de location. L'absence de ce document peut constituer un motif de rupture du contrat de location. Les différentes formules de souscription pour une assurance dédiée aux étudiants proposées par les assureurs permettent généralement de répondre facilement aux exigences des bailleurs.

habitation étudiant

Les logements concernés par l'assurance habitation étudiant

L'assurance habitation étudiant concerne certains types de logements spécifiques. Il s'agit notamment :

  • des résidences étudiantes, même lorsqu'elles sont louées par l'intermédiaire du CROUS (Centre Régional des Œuvres Universitaires et Sociales),
  • des appartements étudiants, surtout lorsqu'ils sont loués par des étudiants mineurs, par l'intermédiaire de leurs parents. Dans ce cas précis, une assurance multirisque habitation est parfois exigée par les bailleurs.

En ce qui concerne le cas particulier de la colocation, chaque locataire a l'obligation de justifier d'une garantie risques locatifs qui ne couvrira que sa part de responsabilité en cas de dommages. Cependant, un seul des colocataires peut s'il le souhaite, souscrire une assurance responsabilité civile et désigner nominativement les autres comme bénéficiaires. Tous les colocataires du logement s'organisent alors pour participer collectivement au paiement des cotisations d'assurance.

Dans d'autres cas, chaque locataire a également la possibilité de souscrire individuellement une assurance responsabilité civile étudiant auprès de la compagnie d'assurance de son choix. Toutefois, les noms des autres occupants de logement doivent être mentionnés à la compagnie et aux bailleurs afin qu'ils puissent figurer sur le contrat de bail locatif.

Les logements non concernés par l'assurance habitation étudiant

Dans certains cas précis prévus par la loi, la souscription d'une assurance habitation étudiant n'est pas obligatoire avant de louer un logement. En effet, certaines exceptions existent, notamment pour quelques types de logements :

  • les logements meublés ne sont pas considérés comme des résidences principales. Le bailleur ne peut donc pas exiger une attestation d'assurance habitation étudiant, car cette dernière ne concerne en réalité que les logements non meublés,
  • les logements loués à titre de résidence secondaire sont également considérés comme des locations ne nécessitant pas obligatoirement une assurance habitation étudiant,
  • les foyers d'étudiants ou de jeunes travailleurs ainsi que les locations saisonnières ne figurent pas également sur la liste des logements nécessitant obligatoirement la souscription d'une couverture habitation.

Cependant, même si la loi n'impose aucune obligation d'assurance pour ces types de logements, il est conseillé aux étudiants de souscrire une assurance habitation avant de s'y installer. En effet, en l'absence d'une couverture, les frais occasionnés par les éventuels dommages seront totalement à la charge de l'étudiant ayant loué le logement. Ces frais peuvent parfois largement dépasser la cotisation annuelle d'une police d'assurance.

Comment trouver la meilleure assurance habitation lorsqu'on est étudiant ?

Le budget particulièrement serré des étudiants peut constituer une entrave à la souscription d'une assurance habitation. Toutefois, en étant à l'affût des opportunités, il est toujours possible de souscrire une assurance logement sans forcément se ruiner. En effet, conscient du budget extrêmement limité des étudiants, les compagnies d'assurance mettent en place des garanties spécialement adaptées à ces derniers.

Pour bénéficier d'une bonne couverture, vous pouvez uniquement choisir des garanties vraiment indispensables et adaptées à votre situation. En général, deux garanties peuvent parfaitement convenir à tout étudiant disposant d'un petit budget.

La garantie responsabilité civile locative

Obligatoire, elle est sans doute la couverture la moins onéreuse et la plus pratique contre les dommages locatifs. Elle offre un niveau de couverture abordable avec des cotisations adaptées aux petits budgets. Cependant, en raison du faible montant des cotisations, la garantie responsabilité civile offre un faible niveau de remboursement en cas de sinistre.

Une couverture supplémentaire

En plus de la garantie responsabilité civile, l'étudiant peut également souscrire une couverture complémentaire. Il peut par exemple ajouter une garantie pour se protéger contre les dommages que pourraient occasionner ses appareils électriques.

Une autre méthode pour trouver une assurance habitation étudiant adaptée consiste à utiliser les comparateurs d'assurance en ligne. Les comparateurs offrent la possibilité de scruter les différentes propositions des assureurs afin de trouver l'offre qui convient à ses besoins, mais aussi à son budget. Ils permettent aussi d'obtenir des devis sur mesure qui s'adaptent à votre type de logement. Soulignons que la prime d'assurance habitation moyenne pour les étudiants s'élève généralement à 100 euros par an.

Les conditions pour bénéficier d'une assurance logement étudiant

Plusieurs critères sont à remplir par les étudiants avant de bénéficier d'une assurance habitation. En effet, les assureurs imposent certaines conditions aux étudiants, notamment en ce qui concerne leur âge. Même si cela peut varier en fonction de la compagnie d'assurance, il faut généralement avoir moins de 26 ans avant de souscrire à une assurance habitation étudiant.

De plus, la superficie du logement est un paramètre également pris en compte par l'assureur. L'assurance habitation étudiant ne concerne que les logements dont la superficie est inférieure à 40 m². Pour obtenir des informations sur les obligations légales ainsi que les conditions nécessaires pour assurer votre logement étudiant, vous pouvez faire un tour sur les plateformes spécialement créées par le gouvernement.

Parfois obligatoire, parfois non, l'assurance habitation est quoi qu'il en soit indispensable pour avoir l'esprit tranquille et bénéficier d'un dédommagement en cas de sinistre. Il est donc recommandé à tous les étudiants de disposer de cette couverture lorsqu'ils envisagent de louer un logement pendant leurs études.

Partager cet article :

Laisser un commentaire