Départ à la retraite du président d’une société : comment l’anticiper ?

par Mise à jour le 17/09/2019Business

En tant que président d'une société, il est parfois difficile de prendre la décision de stopper son activité : lâcher les rênes d'une entreprise pour partir à la retraite demande une vraie réflexion. Pour mieux vivre ce changement important, il est important de bien l'anticiper et de suivre pas à pas certaines étapes. Cela permet un départ à la retraite plus serein.

Quelles sont les démarches pour l'entreprise ?

On ne change pas de président en un claquement de doigts. Les procédures de changement de présidence doivent répondre à certaines normes, statuts et annonces légales. Déjà, pour pouvoir nommer un nouveau président, il va falloir se référer aux statuts rédigés lors de la création de l'entreprise. La plupart du temps, la nomination d'un président est gérée par l'ensemble des associés ou par un comité de direction. Il est ensuite important de respecter un protocole spécifique.

Président d'une société - départ à la retraite

Décider de la date de cessation du président en poste

Pour avoir le temps de bien appréhender le changement, il faut choisir une date assez en amont afin de laisser la possibilité à tous les associés de prendre la mesure du changement, mais aussi de décider qui reprendra le poste. Le candidat à la présidence aura sûrement besoin d'une formation ou d'un temps d'adaptation. Il sera peut-être heureux de pouvoir s'appuyer sur les compétences du président actuel, et les deux individus auront peut-être la possibilité de travailler en concomitance pendant quelques jours ou semaines. La décision de départ à la retraite et de remplacement sera marquée dans le procès-verbal d'assemblée.

Publier une annonce légale

La loi française oblige une entreprise à la création d'une annonce légale dès lors que la société réalise des changements importants. L'annonce légale est très utile pour que les partenaires, la concurrence, mais également toute personne qui le souhaite aient connaissance du départ à la retraite du président actuel de la société et de son remplacement par un nouveau. Il est donc obligatoire de publier une annonce dans un journal d'annonces légales dans ce cas.

Celle-ci devra contenir certaines indications :

  • La dénomination de l'entreprise
  • Le capital social
  • L'adresse du siège social
  • Le numéro d'immatriculation de l'entreprise
  • Le nom et prénom du président partant à la retraite
  • Le nom et prénom du nouveau président ainsi que l'adresse de son domicile.

Il est possible de publier rapidement une annonce légale dans le journal régional ou sur un journal agréé en ligne, afin d'être en règle avec la législation. Si cette annonce légale n'était pas publiée, sachez que le changement de président pourrait être déclaré comme caduc.

Prévenir les organismes officiels

Le changement de président doit aussi être notifié aux entités officielles comme le Greffe du Tribunal de Commerce, mais également tous les organismes qui sont en charge des cotisations sociales, de la protection ou des assurances. Le dossier des modifications sera transmis directement au CFE (Centre de Formalités des Entreprises) qui s'occupera des modifications nécessaires auprès de tous les organismes. Il pourra être demandé de compléter le dossier de modification avec des documents annexes, comme l'attestation de parution de l'annonce légale.

Les changements de situation pour le président

Partir à la retraite ne procure pas les mêmes sensations pour toutes les personnes. Pour certains, cela ressemble à une délivrance alors que d'autres le verront comme une mise à l'écart. C'est aussi un train de vie différent. Pour bien le vivre, il faut s'y préparer quelques mois, voire quelques années avant.

Prévoir une complémentaire retraite

Les revenus d'un président peuvent baisser lorsque vient l'heure de la retraite. Afin de ne pas subir une forte baisse de revenus, il est judicieux de profiter des dernières années pour épargner et souscrire à une complémentaire retraite. Il n'est d'ailleurs pas obligé d'attendre la fin de la carrière pour le faire, puisque cela est possible dès lors que l'on entre dans la vie active. Il y a une grande diversité d'offres à sélectionner selon les conditions désirées.

Commencer à penser à son temps libre

Et si le président qui souhaite bientôt partir à la retraite profitait d'un temps de travail aménagé le temps de la transition ? Peut-être a-t-il envie de profiter d'une journée libre dans son emploi du temps chaque semaine. C'est une solution très intéressante, car cela permet de lâcher la direction petit à petit, mais aussi de proposer au futur président de commencer à s'impliquer pendant cette période. Il en profitera pour se former et à s'habituer à toutes les particularités de l'entreprise et du poste.

Pendant ce temps, le futur retraité peut s'adonner à un loisir qu'il n'aurait pas eu le temps de faire avec un emploi du temps surchargé. Il profite aussi de sa famille et se familiarise avec un temps libre qui peut parfois dérouter dans les premiers temps.

retraite anticipée d'un président d'une société

Choisir au mieux la date de départ à la retraite

On ne part pas à la retraite quand on le souhaite, enfin presque ! Il faut impérativement que le président fasse sa demande de départ à la retraite au moins 6 mois à l'avance. Il est indispensable de déposer une demande de retraite personnelle et d'y associer tous les documents permettant de justifier de sa situation. Si la carrière a été ponctuée de plusieurs activités, il est possible que les régimes de retraite ne soient pas les mêmes. Mais il suffit de faire une demande au dernier organisme pour qu'elle soit répercutée sur les autres. Il faut prendre en compte que le délai de réponse peut être long et qu'il faut donc s'y prendre à l'avance pour être certain de pouvoir partir à la retraite au moment souhaité.

S'inscrire à des activités ou des clubs de loisirs

Au début, la retraite, ça fait rêver ! Mais quand les habitudes s'installent et qu'on reste seul chez soi, le temps peut paraître long. Alors quelques mois ou un an avant le départ en retraite, inscrivez-vous dans un club de sport, prenez une carte au golf du coin ou pensez à une activité que vous rêviez de faire. C'est le moment de se lancer et de faire enfin ce que vous le souhaitiez sans contrainte de temps : un tour du monde en bateau, remettre le jardin à neuf, déménager au soleil, etc. Le fait de s'inscrire dans des clubs associatifs ou des centres d'activités est aussi une bonne solution pour rencontrer du monde et créer un nouveau cercle de connaissances.

A lire :   Différences entre patron et leader : la lutte incessante entre pouvoir et leadership