Les agences immobilières de prestige en France

par Mise à jour le 28/05/2019Business

L'année 2018 avait bien commencé dans le secteur de l'immobilier, mais cela n'aura été que de courte durée : ces mauvais résultats semblent malheureusement se confirmer en 2019. En effet, Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment (FFB) confirme cette tendance en estimant un recul de 7 % des mises en chantier et des permis de construire sur l'année à venir. À cela s'ajoutent des ménages qui voient leur solvabilité se dégrader devant la hausse constante des prix de l'immobilier. On constate, chaque année, une augmentation moyenne des prix des logements de 3 %, pouvant même atteindre 8 % sur certaines villes de France. Toutefois, malgré des chiffres inquiétants, certains secteurs de l'immobilier s'en sortent bien, en témoigne la croissance du marché immobilier du luxe sur deux années consécutives.

Quelle tendance pour le marché immobilier de prestige ?

Si les biens immobiliers standards peinent à trouver preneur, les biens haut de gamme ont, quant à eux, moins de difficultés à se vendre. En effet, après une hausse des ventes de 15 % sur l'année 2017 et de 17 % en 2018, jamais le marché du luxe ne s'est aussi bien porté. Selon le cabinet d'études Xerfi, il y aurait en totalité près de 300 agences immobilières haut de gamme en France.

Beaucoup d'entre elles sont installées à Paris et près des côtes, mais de plus en plus d'acquéreurs, souvent des cadres, professions libérales et hommes d'affaires parisiens investissent en province, non loin de la capitale pour profiter d'un cadre de vie plus apaisant. L'agence Deletang immobilier — agence immobilière de prestige à Tours centre — en est l'illustre exemple et répond parfaitement à cette nouvelle demande des investisseurs en proposant des biens de prestige en Indre-et-Loire.

Le marché immobilier de prestige en France

Qui est à la tête de ces agences spécialisées ?

Le marché de l'immobilier des biens d'exception est particulièrement difficile. Cela s'explique par une forte exigence des acquéreurs qui investissent plusieurs centaines de milliers d'euros, voire plusieurs millions. Naturellement, pour gérer une telle agence, le dirigeant doit être à la hauteur des attentes et faire preuve d'un professionnalisme sans faille.

C'est pourquoi les directeurs d'agence immobilière de prestige ont souvent une forte expérience professionnelle dans les métiers du commerce, de la banque ou de l'assurance. Pour réussir dans ce domaine, connaître sa cible ne suffit pas, il faut être un professionnel de la communication, savoir bâtir une relation de confiance… Qui plus est, parler au moins deux langues est fortement apprécié dans ce secteur.

Qui sont les acheteurs ?

La majorité des acquéreurs a plus de 50 ans. En effet, le cabinet Xerfi nous indique que 7 acheteurs sur 10 sont des quinquagénaires, pour la plupart toujours actifs. Ce sont bien souvent des chefs d'entreprise, des cadres, des professions libérales (avocat, médecin, etc.). Toutefois, de plus en plus de jeunes actifs (souvent la trentaine) accèdent à ces propriétés après une réussite professionnelle fulgurante, ce sont généralement des jeunes issus de grandes écoles, ou des dirigeants de startups.

A lire :   Les différentes utilisations du métal déployé dans la construction